Sommaire

Le lentigo est une tache pigmentée de la peau. Fréquent et bénin, il peut apparaître à tout âge.

Qu'est-ce qu'un lentigo, quels sont ses causes et ses traitements ? Réponses maintenant.

Lentigo : comment se définit-il ?

D'un point de vue étymologique, lentigo ou lentigine vient du latin lentiginis qui signifie tache de la peau, lui-même apparenté à lens, lentis qui signifie lentille.

Très fréquent, il affecte l'enfant et l'adulte et touche plus fréquemment les personnes à peau claire. Ces taches pigmentaires sont sans danger mais témoignent d'une altération de la peau liée au soleil. Le lentigo est une lésion bénigne mais, dans certains cas, il peut évoluer vers des lésions précancéreuses.

Histologiquement, les lentigos correspondent à une accumulation de mélanine, pigment qui colore la peau et la protège des ultraviolets, dans l'épiderme.

Causes du lentigo

Trois facteurs sont responsables :

  • La lumière ultraviolette en serait la cause principale. La lumière UV accélère la production de mélanine ce qui produit un brunissement de la peau lors du bronzage mais, après des années d'exposition, la mélanine s'accumule de manière localisée et à haute concentration, ce qui entraîne la formation de taches de vieillesse.
  • Le processus de vieillissement accroît la formation de mélanine et entraîne la formation de taches de vieillesse.
  • Le patrimoine génétique favorise la formation des taches de vieillesse, par exemple chez les personnes à peau claire et aux cheveux blonds.

La meilleure façon de prévenir la formation des taches est de se protéger du soleil : utilisation d'un écran solaire efficace contre les UVA et UVB, protection physique par un chapeau, des lunettes de soleil et des habits, éviter de s'exposer aux heures les plus dangereuses de la journée, entre 10 et 16h.

Lentigo : diagnostic et traitement

Les lentigines se caractérisent par des taches hyperpigmentées homogènes, rondes ou ovalaires de petite taille le plus souvent (1 à 5 mm mais parfois jusqu'à 3 cm), planes ou légèrement surélevées. Leur couleur varie du jaune chamois au brun foncé.

Elles peuvent se répartir sur toute la peau, paumes et plantes comprises, ainsi que sur les muqueuses et les ongles avec une préférence pour les zones photoexposées. Elles peuvent être isolées ou multiples.

On distingue plusieurs types de lentigo :

  • Le lentigo sénile ou tache de vieillesse : il siège de préférence sur les zones découvertes de la peau : visage, avant-bras, décolleté, mains, dos, épaules, jambes. Ces taches apparaissent généralement après 60 ans mais peuvent apparaître tout au long de la vie.
  • Le lentigo actinique ou lentigo solaire, appelé aussi tache solaire, apparaît dès l'enfance ou l'adolescence. Ces taches traduisent une exposition solaire excessive avec une fragilisation du capital solaire.
  • Le lentigo congénital ou tache de naissance apparaît dès la naissance ou dans la petite enfance. Ces taches café au lait sont bénignes mais leur nombre élevé > 5 peut orienter vers une maladie génétique.
  • Les lentiginoses sont définies par un nombre important de lentigines ou une distribution particulière sur la peau et/ou les muqueuses. Les lentiginoses peuvent être isolées ou être intégrées à des syndromes complexes en particulier cardiaques, neurologiques et digestifs.

Le lentigo est bénin, aucun traitement n'est nécessaire si ce n'est à visée esthétique. Le dermatologue choisit la méthode la plus adaptée en fonction du type de peau.

On distingue plusieurs solutions pour faire disparaître un lentigo :

  • des traitements topiques (crèmes décolorantes en application locale) ;
  • la cryothérapie : utilise l'azote liquide sur de petites taches localisées, la peau présente de petites croûtes pendant une semaine ;
  • la dermabrasion : utilise une brosse rotative pour enlever les couches superficielles de la peau ;
  • le laser : pour les croûtes superficielles, une seule séance est nécessaire ;
  • la lumière pulsée : assombrissement provisoire des taches pendant une dizaine de jours, 2 à 3 séances sont nécessaires ; ce procédé permet de traiter de grandes surfaces ;
  • le gommage chimique.

Lentigo : à ne pas confondre avec…

Le lentigo est parfois difficile à différencier de certaines lésions :

  • Taches de rousseur ou éphélides, de couleur plus claire brun clair ou ocre, au niveau des zones photo-exposées : visage, dos des mains, décolleté, partie haute du dos. Transmises sur le mode autosomique dominant, elles sont favorisées chez les personnes rousses ou blondes à peau claire et sont accentuées par les expositions solaires.
  • Taches café-au-lait de petite taille associées à certaines maladies générales comme la neurofibromatose de type 1.
  • Kératoses actiniques pigmentées (marqueurs de risque de cancer de la peau).
  • Naevi naevo-cellulaires.
  • Petites kératoses séborrhéiques planes apparaissant fréquemment sur le visage et le tronc après 30 ans.
  • Mélanose de Dubreuilh qui peut prendre l'apparence d'une tache solaire. C'est une affection de la personne âgée dont le risque est une transformation en naevocarcinome.