Sommaire

Les paupières tombantes donnent à l’œil un aspect fatigué, et au regard un aspect triste, même si l’on est très heureux et en pleine forme. Pourquoi ce phénomène apparaît-il et quelles solutions possédons-nous pour y remédier ? Petit tour d’horizon.

Paupières tombantes : quelles sont les causes ?

Les paupières tombantes connaissent plusieurs causes :

  • L'origine des paupières tombantes peut être avant tout génétique : la forme de l’arcade sourcilière donne ainsi à l’œil cet aspect tombant.
  • Mais elle est souvent liée à l’âge ainsi qu’à une certaine hygiène de vie. Ainsi, certains facteurs comme le tabac, l’alcool, le manque de sommeil peuvent générer cet aspect tombant de la paupière.
  • Mais la cause essentielle du problème reste le vieillissement cutané.

En effet, le contour de l’œil est probablement l’une des parties du visage la plus sollicitée. Nous clignons des yeux environ 20 fois par minute, soit 28 000 fois par jour. Ce clignement a pour but de garder l’œil constamment humide. Cela qui implique un travail musculaire quasi permanent.

De plus, la peau du contour de l’œil, dotée d’une grande souplesse, est particulièrement fine, et pratiquement dépourvue de glandes sébacées. La paupière est donc l’un des premiers témoins du visage de signes de vieillissement. Lorsque le muscle ne fonctionne plus correctement, il apparaît un ptosis, un affaiblissement du muscle, qui donne à la paupière cet aspect tombant. Ce problème peut être gênant au point de réduire le champ visuel et de nécessiter une opération.

Il arrive que le phénomène ne soit pas tout à fait symétrique sur les deux parties du visage et que l’une des deux paupières tombe de façon plus accentuée. Plusieurs méthodes peuvent aider à freiner ce processus.

Méthodes naturelles contre les paupières tombantes

Gymnastique faciale pour lutter contre les paupières tombantes

Si le phénomène n’est pas très prononcé ou s’il n’est qu’à ses débuts, la gymnastique faciale peut aider à le freiner en renforçant les muscles.

On maintient la paupière fortement fermée par ses deux index au ras des cils, puis on essaye de l’ouvrir. Le mouvement de contraste contribuera à renforcer le muscle. Cet exercice est à renouveler 10 fois de suite, 3 à 4 fois par jour.

Paupières tombantes : remèdes naturels

Le froid est très efficace pour tonifier les muscles. Il suffit d’appliquer au réveil des glaçons, enveloppés dans une gaze, sur les paupières fermées pendant 20 minutes.

Ce soin peut aussi se pratiquer en mettant au congélateur des sachets de thé vert pendant 10 minutes, et en les appliquant sur les paupières. L’effet antioxydant du thé vert aura une action bénéfique sur le relâchement musculaire.

Les concombres frais sont également réputés pour être bénéfiques sur le contour de l’œil. L'action rafraîchissante et antioxydante exerce une action tonifiante. Lorsque le problème devient plus aigu et qu’il dérange la vision, il n'y a pas d’autres choix que celui de faire appel à des techniques chirurgicales.

Paupières tombantes : solution chirurgicale

Si le problème est congénital, l’opération consiste à raccourcir le muscle trop long. S’il est dû à l’âge et donc au relâchement musculaire, elle consistera à le raccrocher à son support.

L’opération du ptosis se pratique en hospitalisation journalière et sous anesthésie locale. Après l’opération, peuvent apparaître des hématomes, ainsi qu’une gène à fermer les yeux, jusqu'à 10 jours après l’intervention. Les cicatrices sont très légères et dissimulées dans le pli de la paupière.

Aussi dans la rubrique :

Apparition des rides

Sommaire