/ / /

Raffermir la peau d'orange

/

Crème anti-peau d'orange

Crème anti-peau d'orange

Sommaire HAUT

Creme anti peau d'orange

Écrit par les experts Ooreka

Le vieillissement de la peau peut entraîner de la cellulite, appelée aussi peau d'orange.

Différents traitements permettent de lutter contre ce stockage de graisse : la crème anti peau d'orange, le massage, l'exfoliation.

Qu'est-ce qu'une crème anti-peau d'orange

Creme anti peau d'orange

La peau d'orange, autrement appelée la cellulite, est un excès de cellules graisseuses au niveau de la peau qui touche 80 à 90 % des femmes et moins de 5 % les hommes.

Une crème anti peau d'orange est une crème qui va agir sur le stockage de la graisse pour en éliminer progressivement l'aspect peau d'orange.

Différentes molécules sont utilisées dans la composition des crèmes anti-peau d'orange :

  • la caféine ;
  • des extraits de végétaux : thé vert et blanc, bouleau, guarana.

Résultats de la creme anti peau d'orange

L'action des crèmes anti-peau d'orange donne des résultats différents selon la nature de la crème :

  • effet raffermissant ;
  • effet drainant ;
  • effet lissant.

Avec une bonne hygiène de vie, les crèmes anti-peau d'orange peuvent vous aider à diminuer de 1 à 2 cm le tour de cuisse.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
mélanie menou

voyance,massage intuitifs,reiki,eft,cosmétique

Expert

gilles berthet

life coach

Expert

dr hédi belhoula

méd. gle, méd. de famille, homéo, phyto, mct | cabinet médical

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !